“Je suis allé faire un tour à la cave, j’en ai remonté quelques ramettes de papier recyclé, entreposées là depuis des années. Seuls témoins de ce temps. Gris, rose ancie, bleu passé.
Les souvenirs font surface.
Si j’écrivais le parcours que j’ai partagé avec ma première boutique ?
Je prends une feuille…
Il me revient qu’un de mes fils m’a demandé un jour : qu’as-tu fait de tes vingt ans , qu’as-tu fait de ces années là ?
Rien.
Puis des bribes de souvenirs sont revenues, difficiles à exprimer.
– C’est que, vois-tu, nous avions d’autres valeurs.
Je prends cette feuille… Je commence à écrire pour repousser les limites de la mémoire, comme un défi à l’oubli, pour que d’autres portent, loin, la trace d’une histoire locale collective, qui a été aussi mon histoire.”

Journal d'un écolodidacte