Un livre Un auteur

 

ISABELLE AMONOU

Isabelle Amonou, née à Morlaix, a écrit et édité à ce jour 7 romans, tous noirs et non dépourvus d'ironie, dont le cadre est le plus souvent la Bretagne. Elle est membre du collectif Calibre 35, auteurs rennais de polards.

amonou morts fines

Editions An Tu All Ar Mar, Audiernes, 2004.

Prix du Goéland masqué 2005.

 

 

En 1968, un jeune pharmacien de Morlaix meurt brutalement.

Le dossier est classé sans suite.

Cette trajédie rejaillit une trentaine d'années plus tard lorsque sa femme est assassinée.

Quand le smorts se mettent à parler, les personnages se croisent et se perdent dans un grand jeu de manipulation.

Isabelle Amonou construit une petite mécanique infernale qui donne à entendre, lorsque le ressort se tend, une mélodie grinçante où les voix se mêlent et parfois s'accordent.

 

 

 

 

 

amonou incertitudeEditions Chemin Faisant, Ploeeeur, 2007.

Collection Hermine Noire.

 

En 2004, François Challeux revient au manoir de son enfance après une absence de dix ans.

Il renoue lentement avec le lieu et ses étranges habitants et se remet à l'écriture de la biographie familiale interrompue des De Glatigny, à la recherche de ses prores origines.

Mais les apparences sont trompeuses et la vérité est rarement celle que l'on croit.

Qui fournit à la concurrence les secrets industriels des usines de Glatigny ?

Que s'est-il passé pendant la première guerre mondiale qui a laissé derrrière elle une empreinte traumatique indélébile ?

Et pourquoi François est-il parti ?

Echappera-t-il aujourd'hui à ce qu'il a fui alors ?

 

 

 

 

 


amonou certitude

Editions Chemin Faisant, Ploemeur, 2008.

Collection Hermine Noire.   

François Challeux s'est installé au manoir de Jouyville.

Dans une biographie familiale qui se transforme peu à peu en roman, il tente de confronter ses prores théories à celles du manuscrit retrouvé de la ténébreuse Adèle de Glatigny.

Qui était le mystérieux agent secret infiltré au manoir pendant la seconde guerre mondiale ?

Tandis que François se débat à la recherche de l' impossible vérité, les accidents mortels s'accumulent autour de lui.

Mais qui tire les ficelles ?

Y-a-t-il un lien avec l'accident qui a fait basculer sa vie, dix ans auparavant ?

En levant quelques pans de l'histoire des De Glatigny, ce sont ses propres démons que Simon devra affronter dans cette seconde partie de la saga familiale initiée par "Cent ans d'incertitudes".

Personne n'en sortira tout à fait indemne.

Ou presque.

 

 

 

 

amonou fournaise 

Editions An Tu All Ar Mar, 2008.

 

Rennes. Eté 2003. Canicule.

 

Dans la chaleur qui accable la ville, deux femmes sont sauvagement assassinées à une semaine d'intervalle.

Deux homicides que doit résoudre Bertrand, beau flic homo, et Françoise, enquêtrice chevronnée qui traîne sa cinquantaine et son goût pour les malabars à la fraise.

Leur enquête les mènera du quartier de la gare au Thabor en passant par la technopole, vaste dédale dont ils devront trouver l'issue terrifiante avant que ne tombe une troisième tête.

Le roman reprend le personnage de Françoise Levasseur, créé dans Morts fines à Morlaix.

 

 

 

 

 

 

amonou val sans retour

Editions Scoop Breizh, 2010


Val sans retour appartient à un ensemble plus vaste qui est le fruit d'une collaboration d'auteurs bretons.

Tous les ouvrages de la collection "Les enquêtes de Léo Tanguy", dirigée par Gérard Alle, font vivre le personnage de Léo chaque fois dans un lieu différent de Bretagne et dans un futur proche, mais imaginé.

www.leotanguy.com

A Rennes, les travaux de la deuxième ligne du métro"VAL" virent au drame quand le tunnelier déterre le cadavre d'un petit professeur.

De lycées en salles de concerts, Léo se plonge et se noie dans le microcosme étudiant.

 

 

 

 

 

 

 

amonou ploeumeurtres

Editions Chemin Faisant, Ploemeur, 2012.

Collection Hermine Noire.

 

Il ne dort plus depuis 2000 nuits. Ou mal.

Rongé par le remords, il a changé de nom et est revenu vivre incognito dans la vieille demeure familiale de Ploeumeur, avec son chat Eliot.

Mais le malheur n'arrive pas seulement du ciel et une catastrophe peut en cacher une autre : quelques jours avant la fin du millénaire, date fatidique portant en elle son lot dangoisses et de superstitions, la mer vient ravager les côtes bretonnes avec ses boulettes noires et visqueuses, surgies d'un monstre marin.

Son nom : l'Erika.

Une marée noire, si elle change l'aspect du rivage, peut aussi transcender l'âme des hommes.

Jusqu'à modifier leur destin ?

 

 

 

 

 

amonou partitionEditions Belle Lurette, Labastide Sint Pierre, 2013.

 

Simon Kerjean vit dans le huit clos d'une petite île bretonne.

Il est compositeur.

Hanté par la figure du pianiste Paul Wittgenstein dont il a été l'élève, il se confie à un écrivain public pour rédiger son autobiographie.

Mais Simon Kerjean n'a pas le temps de jouer sa dernière partition qu'il se noie en eaux troubles.

Le roman tisse l'histoire en tirant sur trois fils : le récit de Simon collecté par son biographe : L'enquête et le récit de son biographe, qui découvrira un tissu de mensonges dans le récit de Simon ainsi qu'une énigme à résoudre. Il cotoiera pour cela, la fille de Simon, elle même pianiste atteinte d'une paralysie de la main droite. Le troisième fil met en présence l'histoire réelle de Wittgenstein.

L'île lui réservera bien des surprises.

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

JACQUES FAURE

Au fil des ateliers, Jacques expérimente ; dans le secret de sa table d'écriture il poursuit l'aventure. Chaque année, il lance un nouveau projet de nouvelle ou de short story. En 2012, il rassemble quatre nouvelles toutes structurées autour du thème de la quête et s'autoédite.

faure

 

Autoédition, 2014


Ils sont sept dans ces récits, qui recherchent un livre symbolique, une autre vie ou peut-être quelque chose qu'ils ignorent eux-mêmes.

"Là où va le chemin" parle de ses quêtes.

Celle d'un jeune homme qui enquête sur une bible familiale, celle d'un vieux marin qui ne sait plus s'il préfère la mer ou la montagne ou encore celle d'un couple de jeunes gens se lançant dans une aventure incertaine...

 

 

 

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PHILIPPE GERIN

Un écriture au long cours qui jamais ne s'essouffle. Philippe manie la fiction et nous emporte vers un ailleurs qui fait miroir et questionne le réel.

En 2012, il emporte la troisième place d'un concours des éditions" Les Nouveaux Auteurs"et publie "Du Haut de la Décharge Sauvage".

 

grin dcharge

Editions les Nouveaux Auteurs, 2012

 

Une ville, des enfants perdus, un petit garçon héroïque, une vieille femme derrière la grille d'un hospice, une forêt peuplée d'apparitions,un destin tragique, une échappée belle et une étonnante surprise finale.

De l'aventure. Du souffle.

Du haut de la décharge sauvage qui surplombe une une ville portuaire aux mains des gangs et de smilices, Simon, l'enfant qui sait lire, observe le sillage des lourds cargos.

Chaque matin, en compagnie de la bande de Jésus, il rejoint la fureur de la rue afin de collecter l'argent de sa survie.

Il n'a aucun souvenir avant cette vie crasseuse mais une certitude l'habite depuis toujours : il quittera la décharge et Jésus.

L'assassinat collectif de Jude, l'enfant malade, précipitera les événements, et amènera Simon à disparaître...

Mais rien n'est jamais donné et le combat est rude pour celui qui veut abandonner sa terre.

 

______________________________________________________________________________________________________________________

FREDERIC GOASGUEN

Fiction dérobée à une histoire familiale singulière, Frédéric s'est saisi du profil d'une grand-mère hors pair dont il réécrit les turbulences d'une existence bâtie sur le désastre de la grande-guerre. Il autoédite son récit en 2011.

goasgen maux

 

Une grand--mère, un arbre, une petite fille.

Une enfant, un cagibi sous l'escalier, un orphelinat. Une jeune fille, une révolte. Une amoureuse. Une femme, une mère.

L'histoire se raconte depuis le retour du père à la fin de la grande guerre où tout bascule.

La vieille femme s'adresse à l'arbre, le questionne. Pourquoi ? Pourquoi ?

Le personnage de Suzanne, la grand-mère, transmet à sa petite fille Léa, le roman d'un siècle. Le récit de Frédéric Goasguen nous fera successivement traverser avec Suzanne, un village picard des années 20, la vie d'une femme de ménage à Paris, la crise de 29, le formidable élan du Front Populaire et la magie des congés payés, enfin la dernière guerre mondiale et l'épisode douloureux où Suzanne va aider Samuel, un juif "terroriste" à échapper à ses poursuivants allemands

Le narrateur reconstruit, imagine. Il entraîne le lecteur dans des vagues de mots qui s'enroulent et se déroulent, brisant le silence.

Suzanne préservera malgré tout Léa de sa plus grand esouffrance, l'abandon d'une mère et le combat de toute sa vie : préserver ses enfants de la misère malgré la ténacité d'un destin contraire. Elle réservera cette douleur à ses dialogues avec l'arbre.

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

NORBERT MAUDET

Figure incontournable de la vie rennaise, Norbert Maudet raconte quinze année de mouvements alternatifs qui ont agité la Bretagne de 1963 à 1978.

maudet ecolo

Editions Goater, Rennes, 2009.

"Je suis allé faire un tour à la cave, j'en ai remonté quelques ramettes de papier recyclé, entreposées là depuis des annnées. Seuls témoins de ce temps. Gris, rose ancie, bleu passé.

Les souvenirs font surface.

Si j'écrivais le parcours que j'ai partagé avec ma première boutique ?

Je prends une feuille...

Il me revient qu'un de mes fils m'a demandé un jour : qu'as-tu fait de tes vingt ans , qu'as-tu fait de ces années là ?

Rien.

Puis des bribes de souvenirs sont revenues, difficiles à exprimer.

- C'est que, vois-tu, nous avions d'autres valeurs.

Je prends cette feuille... Je commence à écrire pour repousser les limites de la mémoire, comme un défi à l'oubli, pour que d'autres portent, loin, la trace d'une histoire locale collective, qui a été aussi mon histoire."

 

 

 

 

 

Editions Goater, Rennes, 2013

Norbert Maudet, mêlant la fiction à ses souvenirs d'enfant, réussit une véritable recréation de la vie rennaise d'une époque, et nous convie à suivre avec attachement le destin de ses deux héroïnes.

Deux soeurs : Simone, dix neuf ans, Germaine, dix sept ans ont quitté la campagne rennaise envirronnante pour la ville. Elles sont devenues rapidement citadines délurées et ont obtenu leur diplôme de secrétaire-dactilo. Elles aiment rire, chanter, sortir : elles fréquentent la jeunesse joyeuse et insouciante dans les guinguettes des environs. Elles rencontrent leur fiancé, sont amoureuses, la vie estpleine de promesses.

Septembre 1939, la déclaration de guerre les surprend. le mari de Simone, sur le point de terminer son service militaire, est maintenu dans l'armée. Le fiancé de Germaine, un alsacien doit fuir...

La guerre va donner un tour inattendu au destin de ces femmes.

 

 

 

 

 

 

 

 

__________________________________________________________________________________________________________________

CHARLES PRIE

pri 

 

Autoédition, Rennes, 2012.

Sébastien, sous le ciel bleu des îles de Cyclades et du Dodécanèse, va découvrir, à la suite d'un drame personnel, les petits secrets de sa famille et le destin d'un homme, son grand-père.

Sébastien se souvient et raconte, vers la fin de la décennie 2010, des événements survenus en 2009, alors qu'à l'âge de 13 ans, malgré la rentrée scolaire de septembre,sa mère l'a précipitamment envoyé rejoindre son grand-père, Clément Lachoyer, dit "Clem", naviguant sur son voilier, dan sles îles grecques du Dodécanèse. Clem, après un AVC qi l'a laissé aphasique profond pendant plusieurs mois, remis, mais en portant encore quelques stigmates, s'isole, depuis sa pré-retraite, sur son bateau, "Le Tigre", pendant une grande partie de l'année.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________

MICHELE SOUCHET

souchet fantomes 

 

Editions de la rue Nantaise, Rennes, 2014.


Le 7 juillet 1940, avec les larmes du désespoir, Marie Lenoir rédige une lettre.

Longtemps après, Eve, sa petite fille retrouve le document dissimulé dans l'obscurité d'une malle.

Martine, mère d'Eve, découvrira alors la vérité de sa propre histoire.

Du déni à la recherche de sens, dans le bouleversement de toute une famille hantée par le secret, Martine devra  reconstruire son identité.

 

 

 

 

 

 

 

souchet le

Editions de la rue Nantaise, Rennes, 2010.

Deux nouvelles de Michèle Souchet sont éditées dans ce recueil aux thématiques très éloignées de toute mode. Il y est question de la mort, du deuil, de l'espoir, des temps passés et à venir, de la tristesse et de la métaphysique des libellules.

" Mes textes sont parfois très noirs. Je ne cherche pas à savoir pourquoi. Je pense que chacun a une petite « musique » intérieure et que le biais de l’écriture révèle une partie cachée. Je suis très sensible au fait de chercher à peindre les complexités de l’âme humaine et suis très heureuse lorsqu’on me dit que mes nouvelles ont su émouvoir.

Cependant j’ajouterai, comme je le disais, que les nouvelles qu’a choisies Cyrille Cléran répondaient à la tonalité globale qu’il désirait pour l’harmonie du recueil et je peux aussi parfois m'amuser plus légèrement dans d’autres écrits !

Je suis aussi attirée par une écriture que j’oserai qualifier de « poétique ». J’aime être à la lisière de mondes cachés. J’essaie en tout cas d’être exigeante avec moi-même dans l’écriture". Michèle Souchet, article paru dans la revue Nocturne.

 

 

 

 

 

 

 

__________________________________________________________________________________________________________________________

CATHERINE WOLFF

cath wolff 

Autoédition, Rennes, 2015.

"Mon frère et moi, incapables de lui obéir, impressionnés par l'étrange défi de Grand-Mère, resons plantés autour d'elle, fascinés par cette espèce de nuage immense qui recouvre tout le ciel visible comme un gigantesque orage, le corps tout entier vibant à l'unisson de ces énormes avions et tendus dans l'attente, dan sla peur de la bombe errante qui nous tueras."


Quelques vingts fragments des souvenirs de guerre d'une petite fille âgée de trois à sept ans,c'est peu pour raconter une deuxième guerre mondiale.

Bien au delà du témoignage historique, c'est un morceau de littérature dans une écriture fine et ciselée où la narratrice fait vivre une petite fille tonique, enthousiaste, qui, malgré sirènes et bombes, mort de petits enfants, poux et vaccinations douloureuses, exprime un profond amour de la vie.